Alexis Delaporte - Photographe

 

 

Quand j’ai découvert la photographie vers l’âge de 14 ans, la première chose qui m’a interpellé, c’est la lumière. Comment ce phénomène physique peut mettre en relief et donc en valeur des éléments qui ne sont pas forcément esthétiques à première vue. L’art photographique est chose complexe reposant sur le cadre, les lignes de fuite, l’approche et le rapport que l’on peut avoir avec le sujet.

  Je dirais que ces éléments ne sont pas forcément les plus difficiles à contrôler car seule la lumière (artificielle ou naturelle) est la plus ardue à maîtriser ; elle demande beaucoup de patience, de sensibilité et de savoir-faire afin qu’elle soit majestueuse à l’image.

  Dès la jeune enfance, j’ai été attiré par l’image. Par la peinture dans un premier temps, puis, plus tard, par la photo et le cinéma. J’ai toujours aimé capter la réalité en noir et blanc (sans négliger la couleur). Pour moi, seul l’argentique noir et blanc produit cette atmosphère mystérieuse et indéfinissable qui lui est propre.

 

Alexis de la Porte

Top